Editions "Des ailes sur un tracteur"

"La Transyclopédie : tout savoir sur les transidentités", un ouvrage de référénce.

Lundi 22 Décembre 2014


Les Éditions "Des ailes sur un tracteur" publient la première "Transyclopédie : tout savoir sur les transidentités", auxquels ont collaboré de nombreux auteurs, ainsi que de nombreuses associations.




Parce qu'elles sont encore trop souvent reléguées aux rangs de la marginalité ou du spectacle, l'histoire, la culture, la réalité et la diversité des transidentités méritaient une "encyclopédie". Dirigé par trois chercheurs engagés dans la clarification des concepts qui entourent les trans, ce livre fait le tour de toutes les questions : de l'histoire des associations, à l'évolution du droit, en passant par la culture et la santé, les médias, la sexualité (pornographie, prostitution...), les religions ou encore la transparentalité et la transphobie.
Enfin, grâce au tour du monde des transidentités, par l'ethnologie et le droit comparé, cette première encyclopédie - aux contributions prestigieuses mais accessible à tous - permet de comprendre les différences de perceptions des transidentités, du genre et du sexe...

30 définitions et 46 chapitres. 350 pages.
Cet ouvrage est issu d'un travail collectif. La transyclopédie a été menée par Karine Espineira, Maud-Yeuse Thomas et Arnaud Alessandrin.
Avec la participation des associations Chrysalide, OUTrans, Mutatis Mutandis, Association Nationale Transgenre, Support Transgenre Strasbourg, Genres Pluriels, Sans Contrefaçon, GEST (Groupe d’Etude sur la transidentité), et de l’Observatoire Des Transidentités.
Et plus de 30 contributions internationales (membres d'associations, historiens, sociologues, anthropologues, artistes, philosophes, enseignants...) : Bambi (Marie-Pierre Pruvost), artiste / Maxime Foester, histoirien / Brigitte Bellebeau, philosophe / Laurence Herault, anthropologue / Julia Serrano, écrivain américaine / Patrice Desmond, philosophe / Pau Crego Walters , militant espagnol / Rara Starblanket, de l’Organisation Internationale des Intersexués / Etc.

A LIRE :

>> Disponible directement sur Lulu.fr (Accès direct à notre revendeur Lulu.com (paiement sécurisé).
>> Ainsi que dans les librairies Les Mots à la bouche, Violette&Co et à la demande dans les FNAC, sur Amazon, etc..



COORDONNE PAR :
————-

Karine Espineira  est docteure en sciences de l’information et de la communication. En 2008, elle publie un essai intitulé « La Transidentité de l’espace médiatique à l’espace public » (L’Harmattan). Elle est co-fondatrice de l’association Sans Contrefaçon (2005). Elle est aussi membre de la coordination international du mouvement Stop Trans Pathologizacion (STP 2012). Elle a publié dans « Le Sujet dans la cité », revue internationale de recherche biographique, Le bouclier thérapeutique, discours et limites d’un appareil de légitimation(2011), dans la revue L’Information psychiatrique, Transidentité : de la politique, Une métamorphose culturelle entre pragmatisme et transcendance (2011).

————-

Maud-Yeuse Thomas est chercheuse indépendante en socio-anthropologie. Co-fondatrice de Sans Contrefaçon. Réalisatrice d’un documentaire autoproduit, La transparentalité aujourd’hui (52mn, 2007). Principaux articles : La controverse trans, revue Mouvements (2007), Transsexualisme et psychiatrisation, revue H-Madness, (2010) ; Du « trouble trans » dans l’Identité ?, revue Trickster, n°9 (2010) ; De la question trans aux savoirs trans, un itinéraire, in « Le sujet dans la cité » (2010) ; Pour un cadre générique du transsexualisme, in « L’Information psychiatrique », Vol.87, n°4 (2011).

Arnaud Alessandrin - docteur en sociologie. En 2012, il a soutenu une thèse sur les transidentités intitulée « Du ‘transsexualisme » aux devenirs Trans » à l’université Bordeaux Segalen, université dans laquelle il a co-animé pendant 3 ans le « séminaire Trans ». Il a dirigé le livre « La transidentité : des changements individuels au débat de société » (L’Harmattan, 2011) et s’apprête à sortir une « Géographie des homophobies » (avec Yves Raibaud). Il est, avec Karine Espineira et Maud Yeuse Thomas à l’origine de l’O.D.T. (Observatoire Des Transidentités), interface d’expertises Trans.


Nouveau commentaire :

NOUVEAUTES | NOS OFFRES | Notre actu | REVUE Miroir / Miroirs | HISTOIRE / CULTURE | ESSAIS / SOCIO | BD et livres illustrés | LITTERATURE | HUMOUR | Féminisme(s) | Extraits | Libraires